ANTTRN - Association nationale des titulaires du titre de reconnaissance de la nation, de l'administration - pour les anciens combattants et
les civils et militaires de l'armée à la retraite et de ceux qui ont participé aux missions extérieures

association ANTTRN association nationale des titulaires du titre de reconnaissance de la nation, anciens combattants pour a éfense de la France

Informations , actualité monde combattant

Rente mutualiste du combattant
le plafond majorable est fixé pour l'année 2009 à 1694 euros , la valeur du point d'indice est de 13,55 euros au 1er janvier 2009 le nombre de points est de 125.Ce montant fera l'objet d'une nouvelle évaluation au 1er janvier 2010 . 

Retraite du combattant
Elle est servie à partir du mois qui suit celui du 65éme anniversaire.Elle est servie tous les semestres à terme échu.Elle n'est pas réversible au profit du conjoint survivant.Elle est exonérée d'impôts.

Allocation differentielle en faveur des conjoints survivants des ressortissants de l'ONAC.
Le montant total des revenus de ces ressortissants doit être inférieur à 750 euros pour prétendre à cette allocation qui est déterminée de la façon suivante , par exemple:
montant total de tous les revenus(sauf APL) 628 euros mensuels
750-628 = 122 Euros mensuels .
U
n grand nombre de fédérations d'anciens combattants souhaite dont l'ANT-TRN une revalorisation de ce plafond à 817 euros qui correspond au seuil de pauvreté
européen.
Pour ce qui est des pensions de réversion , il est actuellement à l'étude le passage de 54% à 60%  pour les personnes de plus de 65 ans qui perçoivent au maximum 800euros mensuels.
Pour ce qui est des conditions d'âge pour obtenir la pension de réversion , ce qui suit est de mise actuellement pour ce qui concerne le régime général de Sécurité Sociale ( CRAM)
-51 ans jusqu'au 30 juin 2009 , ensuite 50 ans jusqu'au 31 décembre 2010.
la suppression de cette condition d'âge était programmée pour 2011 mais un projet de réforme prévoit son rétablissement en 2011....en contrepartie du passage de 54%
à 60%  évoqué précédemment , attendons de voir la suite
Si ce qui précède se réalise , certaines personnes se verront dons exclues du bénéfice de l'allocation différentielle car leurs revenus seront supérieurs au plafond actuel
 
Yves Guillain  .Président de la commission des droits
Administrateur National .UF.
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Arrêté du 28 /08/2009 fixant la valeur du point d'indice des PMI au 1er juillet 2009 en application de l'article R1 du code des PMI et VG.
Art 1 la valeur du point et compte tenu de la variation de l'indice d'ensemble des traitements bruts de la fonction publique de l'Etat  constatée,
fixée à 13,68euros
Il appartient aux directions interdépartementales des ACVG de mentionner cette valeur sur les brevets de retraite du combattant prenant effet à compter
du 1er Juillet 2009
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Fixation du salaire de référence pour l'appréciation des droits a pension d'orphelin majeur infirme ou allocation spéciale d'enfant infirme .

Par décret N° 2009-1025 du 25 août 2009 , paru au JO du 27/08/2009 , le montant du salaire à prendre en considération pour apprécier les droits à pension d'orphelin majeur infirme ou à allocation d'enfant infirme prévus aux articles L19 (dernier alinéa ) , L.20 (5ème alinéa), L.54 (6ème alinéa) et L.57 (1er alinéa) du code des PMIet VG
est fixé:
                  A compter du 1er Janvier 2009 à 839euros/mois , soit 10 068 par an .
Ce texte remplace le décret N° 2008-1389 du 19 décembre 2008.
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Réponse d'Hubert Falco à la question d'actualité de Guy Teissier , président de la commission de la Défense Assemblée nationale , dans sa séance du 25 mai 2010

Monsieur le Député ,cher Guy Teissier,

Permettez-moi tout d'abord de saluer la mémoire du capitaine Christophe Barek-Deligny , fils , petit-fils et arrière petit-fils d'anciens combattants.Il est mort pour la France samedi dernier en Afghanistan.Mes pensées vont à sa famille et à ses compagnons d'armes du 3e régiment du Génie .

Mesdames et Messieurs , les grands conflits du xxe siècle ont marqué profondément des générations entières de combattants, au point que l'on parle de 1ère génération du feu pour les Poilus de 14-18 , de 2e génération du feu pour ceux de 39/45,d'Indochine et de Corée, et de 3e génération du feu pour les anciens d'Algérie.

LA RECONNAISSANCE DE LA NATION , le droit à réparation et le devoir de mémoire ont été construits en référence à ces 3 conflits, dont le dernier a cessé il y a 48 ans.

Pourtant notre pays, nos militaires n'ont pas cessé d'être engagés dans des conflits armés ou dans des opérations découlant de nos engagements internationaux .Cela s'est traduit par leur participation au sein d'unités françaises, alliées , ou de forces internationales .Vous le savez ,l'ensemble de ces opérations extérieures est regroupée sous l'appellation d'OPEX .

Or, si depuis 1993, la loi prévoit que la carte du combattant peut être attribuée à ces soldats ses critères d'obtention sont restés ceux des 3 guerres précédentes.C'est à dire la participation à certain nombre d'actions de feu et de combat.Ces seuls critères apparaissent désormais en décalage avec la réalité des engagements de nos forces.Cela a eu pour conséquence de priver ces soldats d'une reconnaissance légitime.Que l'on songe ,par exemple, aux interventions sur engins explosifs , aux évacuations sanitaires ou à l'évacuation de personnes, aux actions contre la piraterie, toutes actions qui ne sont pas , en mesure d'être reconnues selon ses critères ..

C'est pour cette raison , mesdames et messieurs les députés que j'ai décidé de modifier les critères d'octroi de la carte du combattant , en accord avec le ministre du budget ,François Baroin.Je souhaite que les soldats de la 4e génération du feu , c'est à dire celle des OPEX , celle de l'Afghanistan , du Golfe,de Bosnie,du Tchad ou du Liban,puissent être pleinement reconnus par la nation.Je veux qu'ils puissent bénéficier des mêmes droits que leurs aînés .

Mesdames et messieurs , le décret en Conseil d'Etat et l'arrêté qui fixent la liste des nouveaux types d'actions de feu et de de combat retenus pour l'attribution de la carte du combattant seront prochainement publiés .

 

 

 



lien fichier pdf Lettre du Président de la République JORF N°0163
lien fichier pdf Mort du sergent Polin

Dernière M AJ : 16 Mars 2009

lien externe

Journal

René GARGAN à l'Honneur



Journal NICE-MATIN  du 19 février 2009


Les 650 adhérents de l'association Fréjus vous accueille peuvent compter sur une vingtaine d'ateliers , des voyages,des visites culturelles,ou encore des conférences .

Nombre des 650 adhérents que compte l'association "Fréjus vous accueille" ont assisté à l'assemblée générale à l'espace municipal de Port-Fréjus.L'augmentation de 30%  de l'effectif en un an , qui est passé de 500 en 2007 à 650 en 2008 , a été particulièrement saluée .

La médaille du "Civisme et Dévouement" de l'association ANT-TRN avec la barrette et sa palme Argent a été décernée à René
GARGAN .Monsieur Emile GROSSO , conseiller municipal , délégué à la politique de proximité et de démocratie locale , a remis cette distinction au Raphaëlois pour son engagement constant au service des autres à titre bénévole pendant 15 ans .

René GARGAN a été président de l'association Ciné photo club Maures Estérel , président fondateur du club photo numérique , moniteur à la Sasel et formateur en photo et vidéo numérique à "Fréjus vous accueille"














 
lien fichier pdf ANT-TRN Moment d'histoire

Dernière M AJ : 18 Mars 2009

Ancienne déportée à Auschwitz

Violette Jacquet-Silberstein déportée Violette Jacquet-Silberstein vous avez été déportée à Auschwitz.......
Bien qu'originaire de Roumanie mes parents et moi avons obtenu la nationalité française en 1938.
Nous habitions au Havre où mon père avait un magasin de tailleur.En 1942, comme nous étions juifs,nous
avons dû rendre l'acte de naturalisation daté de 1938 et nos cartes d'identité de Français qui furent remplacées
par des cartes d'étrangers apatrides et estampillées en groscaracrtères: JUIF.Devant la menace qui planait sur nous , ma familleest allé vivre à Lille chez un oncle.J'avais dix-sept ans .C'est là quequelqu'un nous a dénoncés.Arrêtée le 1er juillet
1943 , j'aiété déportée avec mes parents à Auschwitz-Birkenau.Je n'ai jamais su cequ'était devenu mon père; quant à ma mère , j'ai su très vite qu'elleavait été gazée.
Il y avait un orchestre de déportées au camp.........
Anotre arrivée , jai été placée en quarantaine dans le camp A. Mon blocbordait la rue principale et dès le premier jour , j'ai vu sidérée ,défiler un orchestre de femmes.Quelques jours plus tard , on nous ademandé s'il y avait parmi nous des musiciennes pour entrer dansl'orchestre.J'avais bien fait sept ans de violon , mais j'avaisbeaucoup oublié.Et puis je n'avais pas envie de faire de la musique.Deux de mes amies ont été prises et m'ont vivement conseillé de faireacte
de candidature car elles bénéficiaient d'un meilleur traitement.Elles vivaient et travaillaient dans un bloc à part où il n'y
avait ni violences ni punitions .J'ai pensé alors que je devais essayerde sauver ma vie pour retrouver plus tard la personne qui avait dénoncéma famille.Et puis à dix-huit ans , on a toujours l'espoir que leschoses s'arrengeront.
J'ai donc passé uneaudition mais on a pas voulu de moi.A la fin de la quarantaine , je mesuis retrouvée au camp B, celui des Kommandos de travail.Mes deux amiesont insisté pour que je refasse une tentative auprès d'une autre chefd'orchestre , Alma Rosé , musicienne de haut niveau et nièce de GustaveMalher.Elle a accepté de me prendre à l'essai.Cela m'a sauvé lavie.Nous étions une quarantaine de femmes et formions une sorte defamille , en particulier entre francophones . Avec des violons , desmandolines , des guitares ,une grosse caisse , une batterie , desaccordéons
des flûtes, une contrebasse .....,notre orchestre était fait de bric etde broc. Notre répertoire allait de l'opéra à l'opérette en passant parla musique classique et les chansons à la mode . Les SS fournissaientles partitions. Des femmes  de l'orchestre réalisaient lesorchestrations .Je crois que nous jouions bien.Nous ne le faisions paspour plaire aux Allemands , mais par dignité vis-à-vis de nous-mêmes etpar respect pour Alma Rosé .
A quoi servait l'orchestre ?
Notretravail consistait à jouer des marches militaires le matin et le soir ,à l'aller et au retour de la journée de travail , au moment du comptagedes femmes.Nous n'avons jamais joué pour accompagner celles quipartaient à la chambre à gaz
jamais non plus au moment des sélections pour l'infirmerie , personnene nous l'a demandé.Certaines déportées nous détestaient car laprésence d'un orchestre dans ce camp leur était insupportable.Maisd'autres appréciaient.
Des SS dont lesinistre docteur Mengele , grand amateur de Bach , assistaient parfoisà nos répétitions et nous demandaient de jouer deux ou troismorceaux.Nous donnions aussi des concerts pour les déportés le dimancheaprès-midi, en plein air entre les camps A et B . Quand il faisaitmauvais, nous allions jouer dans les infirmeries .
Lorsque Alma Rosé est morte de maladie en avril 1944 , il s'est passéune chose incroyable: les SS ont dressé un catafalque pour que nouspuissions lui rendre un dernier hommage! L'orchestre a continué àfonctionner.En octobre , à cause de l'avance des troupes soviétiques ,nous avons été transférées à Bergen-Belsen où les Anglais nous ontlibérées le 15 avril 1945. L'orchestre avait cessé d'exister .
Comment s'est passé votre retour en France?
Jetiens à préciser que je ne me considère pas comme une héroïne maiscomme une victime.Mon retour s'est très mal passé.Avec deux parents ,nous avons rouvert le magasin de mon père.Mais le plus terrible ,c'est  que presque personne n'a voulu entendre notre histoire.Il afallu du temps avant que les gens nous écoutent .C'est qu'en 1995 , àl'occasion du 50éme anniversaire de la libération des camps , que leschoses ont vraiment changé.On m'a alors demandé de témoigner dans lesétablissements scolaires.Parce que j'ai été un témoin direct qui a vécul'horreur , j'ai des raisons d'espérer que ces jeunes garderont lesouvenir de ce que je leur ai dit, j'en reçois des peuves émouvantes àchacune de mes interventions .
(souce les chemins de la mémoire n° 199 nov 2009)
A lire
Les sanglots longs des violons .....
V.Jacquet-Silberstein, Y.Pinguilly
Oskar Jeunesse.


  

Dernière M AJ : 13 Décembre 2009

Hommage au Général BIGEARD

Il avait gravi tous les grades dans l'Armée Française , du simple soldat lors de son service militaire à la veille de la guerre de 39/40 à celui de Général de corps d'Armée .Il nous avait adressé ses encouragements le 30.11.1998  lors de la création de l'ANT-TRN en écrivant de son éternel  stylo feutre noirdéjà il écrivant "Cher Président je suis sollicité  partout  par le coeur seulement avec vous pour vous et ceux qui vous sont chers tout le bonheur possible pour cette année 1999 .....prèlude àl'an 2000 qui m'inquiéte ...où allons-nous , notre patrie a perdu toutes ses valeurs ,avec les leaders qui ne songent qu'à leur carrière " a suivre " votre para toujours au combat ..........

Merci mon Général , aujourd'hui notre association vous rend hommage , et adresse à votre famille éprouvée ses sincères condoléances .

 

 

 

lien fichier pdf Hommage au Général BIGEARD
lien fichier pdf la lettre

Dernière M AJ : 18 Juin 2010

page suivante precedante Page 1 2 3

 © ANTTRN